Compteur


Samedi 18 octobre 2008 - Lettre ouverte à M. Frédéric Maindron

Vous avez voulu connaître le nom du responsable du site "St MarsduDesertOpposition" et je ne vous le reproche pas.
Qui peut bien être ce "Duportal" qui émet tel ou tel avis, telle ou telle critique sur les décisions du Conseil, rappelle un certain nombre de faits d'un passé pas si lointain, en un mot trouble l'ordre bien établi:

  • d'un côté, un Conseil municipal avec sa majorité et sa (ou ses) opposition(s);
  • de l'autre, des citoyens appelés à voter en fonction d'un calendrier fixé par la loi.
Pour le savoir, il y avait une possibilité toute simple: réfléchir et poser la question à tel ou tel citoyen pouvant avoir le "profil", le propre d'un maire devant être de bien connaître ses ouailles. (1)

UNE AUTRE SOLUTION A ETE UTILISEE:  PORTER PLAINTE POUR DIFFAMATION CONTRE "DUPORTAL", responsable du site.

Monsieur Maindron,
  la plainte que vous avez déposée avant le mois de juillet 2008 porte sur plusieurs points que je vais évoquer publiquement:


1) La lettre n°1 du 28 mars 2008 fait état des quatre listes en présence et indique "qu'il s'agit au moins pour deux d'entre elles, de listes d'intérêts personnels" et pour une autre "d'intérêts humainement évidents", quant à une autre liste, elle me semble plutôt empreinte d'une certaine virginité mais qui peut servir de base à un véritable renouveau de cette commune"
Il était ajouté que "la liste majoritaire...était l'une de celles qui regroupait divers intérêts personnels"

M. Maindron, vous avez donc estimé que ces phrases vous diffamaient dès lors qu'il était fait état d'intérêts personnels.

Mon sentiment profond est en effet que les listes, dont la vôtre, ne portent aucun réel projet d'avenir, aucune proposition concrète et surtout se gardent bien de faire état du bilan globalement négatif auquel votre liste plus particulièrement doit être associée depuis 2001.
Par intérêt personnel, j'entends bien qu'il y a donc surtout la volonté d'accaparer un "pouvoir" que vous n'avez pu exercer depuis 1995, "barré" bien malgré vous par M. Lecomte puis par Mme Touzot.
Autour de vous, vous avez donc réuni pour une partie non négligeable des candidats soucieux de conserver leur poste d'adjoint ou tout simplement de conseiller, ceux-ci faisant le pari que la tête de liste qu'ils choisissaient avait plus de chance de l'emporter.
Dans un autre article, Duportal indiquait d'ailleurs sa perception du projet du Maire " programme d'action peu approfondi et incertain tant dans son contenu et sa planification que dans son financement"
Alors, lorsqu'on analyse ainsi un "projet", que penser des motivations réelles de la liste? (on peut aussi la considérer peu compétente pour gérer la commune. Mais si on ajoute cela, M. Maindron y trouvera aussi matière à diffamation, car on met en doute sa compétence.)

Comparez avec les projets et réalisations de vos prédécesseurs: Philippe Touzot et Roger Lecomte, et vous verrez alors qu'un projet doit être lisible par tout un chacun et ne pas être qu'une vague phraséologie, ne vous en déplaise.
Un combat politique est ici bien présent: il y a différence majeure de vision pour la commune, de méthode et de moyens entre vous et mes amis.

2) Cette même lettre indique que "seuls 3 Marsiens sur 10 ont apporté leur suffrage (leur confiance?) à l'équipe en place."

M. Maindron, vous avez estimé que cette phrase vous diffamait car elle mettait en doute votre légitimité.

Reprenez les chiffres. Ils sont sans appel: sur 3043 inscrits, vous obtenez 985 voix, soit moins d'un suffrage sur trois électeurs de la commune, mais pour vous être agréable, j'ajoute que vous obtenez 985 voix sur 2082 suffrages exprimés, soit moins d'un suffrage sur deux votants.
Si ces chiffres sont diffamatoires, effacez-les du site officiel de la Mairie: ce sont les seules informations qui y figurent depuis six mois.
Si j'ai rappelé ces chiffres, c'est pour vous dire que vous n'avez pas de chèque en blanc, loin s'en faut ! Mais je n'ai jamais pour autant contesté votre légitimité de maire, même si vous n'avez pas ma confiance (mais naguère, avez-vous donné votre confiance à M. Lecomte? Le considériez-vous comme un maire légitime??)

3) La lettre n°2 du 2 avril 2008 indique que la démarche entreprise dès maintenant par "St MarsduDesertOpposition" pour préparer des citoyens à l'échéance de 2012, "est évidemment plus difficile que celle qui consiste à battre campagne pour soi-même en prenant des temps de liberté plutôt qu'exercer les missions pour lesquelles on est élu, en disant "ce n'est pas mon bilan" mais voici "mes grands objectifs pour demain"

M. Maindron, vous avez estimé être diffamé par cette phrase.

Que vous preniez cette observation pour vous-même, c'est votre droit, mais je crois que vous ne devriez pas tout rapporter à votre personne.
Certes, je peux rappeler, pour mémoire, qu'en 2000, vous avez démissionné de la municipalité Lecomte, laissant le maire en "plan" avec un P.O.S. non terminé et qu'il dût reprendre personnellement en mains. Dans votre lettre de démission, vous faisiez état  de votre désaccord avec le maire, mais vous avanciez aussi vos charges professionnelles et indiquiez que vous vous réserviez d'être présent - non comme candidat - mais comme soutien d'une autre liste lors des élections de 2001. ( N'avez-vous pas battu campagne??)
En fait, en 2001, vous figuriez sur la liste de Mme Touzot avec laquelle vous fîtes campagne, mais vous ne fûtes pas le seul...Alors, de grâce, ne vous sentez pas plus concerné que d'autres; peut-être l'étiez vous moins que d'autres puisque vous aviez démissionné un an avant l'échéance.
Par contre, pour la campagne 2008 contre Mme Touzot dont vous étiez le premier adjoint, je ne peux en parler car je n'ai pas suivi les pas et "allées et venues" des uns et des autres, remarquant toutefois que le Conseil était en phase  léthargique, et sachant comme de nombreux Marsiens, que le résultat des élections serait obtenu "par défaut".

4) La lettre n°6 du 28 mai 2008 indique "Il faut d'abord saluer le retour à la publication d'un bulletin qui ressemble à "quelque chose" ...On sent qu'un technicien a bien préparé le travail (serait-ce le recours au Directeur des services dont le Maire disait pis que pendre et dans des termes inacceptables et juridiquement condamnables lors d'un Conseil du mandat précédent??) Le budget d'une commune ne ressemble pas tout à fait à celui d'un courtier lambda...Les données exposées sont claires..."

M. Maindron, vous vous êtes estimé diffamé, votre compétence étant mise en doute.

Duportal croit effectivement que vous n'aviez pas la compétence pour élaborer techniquement le budget, surtout lors de la présentation du Ier budget de votre municipe, à l'instar d'ailleurs de tous les maires dont ce n'est pas le rôle.
Par contre, il est évident qu'on reconnaissait parfaitement la "patte" d'un technicien et laquelle? sinon celle d'un fonctionnaire de la Mairie? et Duportal le sait mieux que quiconque.
A votre décharge, et Duportal le reconnaissait dans son article, vous aviez su avoir recours aux compétences techniques nécessaires, vous chargeant de présenter personnellement et clairement le budget dont, il va de soi, vous avez la pleine capacité de le comprendre, y compris pour faire passer l'augmentation très sensible des impôts locaux.
Il y a certes critique de ma part à votre endroit, mais pendant sept années, alors que vous étiez premier adjoint (de Mme Touzot), vous n'avez pas usé de votre compétence pour obtenir une présentation claire du budget; vous avez aussi contesté cette compétence technique pendant sept années pour, enfin, y recourir ( il est vrai que le choix du fonctionnaire en question n'avait pas eu votre agrément)

                                    .........................................

Enfin, M. Maindron, vous considérez diffamatoire le fait d'avoir diffusé ma lettre de présentation du site par voie postale à un certain nombre de personnes "ciblées" observant que vous ne faisiez pas partie du panel.

Vous savez que toute diffusion est libre et chacun utilise les moyens qu'il entend: internet, courrier, tract, avec distribution par une société de services, la Poste, des amis associatifs ou non, des élus, etc...Vous savez aussi que la publicité doit être ciblée - c'est classique dans le commerce - en cherchant à joindre les personnes qui sont soit "internautes", soit en situation de répercuter l'information.
La Mairie n'a-t-elle pas une liste de personnes auxquelles sont adressées telles ou telles invitations? Ceci n'a rien de choquant.
D'ailleurs, à ce sujet, suivant les usages "républicains" observés dans cette commune comme dans d'autres, le Maire adressait toujours aux anciens élus ou responsables d'associations, etc..une invitation personnelle pour telle ou telle manifestation.
Depuis mars 2001, l'ancien maire, Roger Lecomte, n'a jamais reçu une quelconque invitation. Ah si ! pour la première fois, le 9 octobre 2008 lui est parvenu un carton d'invitation pour l' Exposition des Arts. (Est-ce "Edwige" qui a permis de retrouver nom et adresse de l'ancien maire?)

M. Maindron, vous êtes le maire en charge de cette commune et Roger Lecomte, ancien maire, ne le conteste pas, mais souffrez que la démocratie permette la critique sans y voir diffamation là où il y a désaccord dans la vision du développement de la commune.

Je ne vous souhaite pas de subir autant d'injures et de réelles diffamations "sous le manteau" que l'ancien maire Roger Lecomte a dû supporter pendant son mandat et pour lesquelles il n'a jamais porté plainte(2)
Souvenez-vous: manifestations concernant la R.D. 178, l'école publique, tracts anonymes, violences verbales voire physiques d'individu ayant des appuis et refusant de déclarer des travaux d'urbanisme, etc...)

M. Maindron, votre plainte n'est pas fondée et elle sera évoquée devant le Tribunal si vous la maintenez.
Mais vous l'avez compris, et cette mise au point était nécessaire, Duportal poursuivra son action sur son site, dans le seul souci de faire connaître ses idées et son point de vue, de rester auprès de ses amis, et non pas de diffamer M. Maindron.

                          Duportal
                                                           
                         
pour Roger Lecomte

                                      Maire de Saint Mars du Désert (1996-2001)
                                      Adjoint au Maire chargé de l'urbanisme (1989-1996)                                               
                                      1er Vice-Président de la Communauté Erdre et Isac (2000-2001)
                                                                                     

(1) On m'a dit qu'une solution avait été employée: sachant que le bulletin municipal est distribué dans les boîtes à lettres par des concitoyens et élus(afin de faire des économies pour notre village de 4.200 habitants) il suffisait de remettre un exemplaire du bulletin dans la boîte du supposé "Duportal" avant toute autre distribution dans la commune.
Ce même Duportal ayant l'habitude d'étudier rapidement ledit bulletin et d'en faire des commentaires sur son site, ainsi "Duportal" serait identifié...Mais Duportal, prenant toujours contact avec ses amis dès la distribution du bulletin, fut quelque peu surpris d'en avoir la primeur...mais comme des concitoyens, relayés d'ailleurs par l'opposition officielle, s'étaient déjà émus de cette distribution parfois imparfaite, Duportal se dit qu'ainsi allaient les choses à Saint Mars et qu'il n'avait pas été oublié....
La méthode fait encore sourire Duportal même s'il pense son utilisation peu délicate - si cela s'avère exact - mais nous ne connaîtrons jamais ce secret "d'Etat"

(2) A l'exception d'une plainte portée suite à des menaces de mort répétées  et pour lesquelles l'individu fut condamné.