Compteur


Vendredi 10 octobre 2008
Projet d'aéroport de N-D- des Landes

Nous connaissons la position de la Communauté de Communes - (voir l'article sous la rubrique C.C.E.G.) laquelle après beaucoup d'atermoiements, a enfin compris que la majorité de la population n'était pas favorable à ce projet. Mais encore faut-il mobiliser les populations face aux lobbies qui, n'en doutez pas un instant, sont plus près des manettes que vous et moi !
Et qui sont les mieux placés pour aider à la structuration de cette mobilisation? les élus locaux.
Pour Saint Mars du Désert, silence radio ! quelques lignes en "questions diverses" avant de se séparer lors du Conseil municipal du 10 juillet dernier.
La municipalité ne s'exprime pas; nul ne connaît la position du maire, de sa majorité, et des différentes oppositions au sein du Conseil.
C'est bien regrettable car ce mutisme n'aide pas à la mobilisation locale.
De nombreuses personnes nous disent que tant le Président de la C.C.E.G. que certains maires dont celui de Saint Mars, sont partisans de l'aéroport. Je partage la conviction de ces concitoyens et c'est pourquoi il est urgent que la municipalité s'exprime clairement et publiquement lors d'un Conseil.
N'oublions pas que le Parti socialiste, majoritaire au Conseil Général, et l'UMP, sont favorables au projet...Compte tenu de l'attitude très ouverte au projet qu'ont eu dès le début, nombre d'élus locaux, il ne faut pas se leurrer et leur faire confiance serait faire preuve de naïveté.
Sachez bien que tout le nord de l'agglomération sera sacrifié: agriculture, environnement, et les emplois seront essentiellement créés par déplacements du sud de l'agglomération.
Au total, un énorme gâchis environnemental, humain, et financier ( pas pour les banques, pour VOUS!)

Le "SAGE" : Schéma d'aménagement et de gestion des eaux de l'estuaire de la Loire.
Le Conseil du 10 juillet a étudié longuement et avec attention ce projet et c'est bien ainsi. Mais une bonne synthèse plutôt que quatre pages dans le bulletin aurait paru suffisante et sans doute plus compréhensible par les citoyens moyens que nous sommes, d'autant que ce qu'il faut bien comprendre, c'est que la commune n'a plus rien à dire dans ce domaine de gestion des eaux et la malheureuse Communauté à laquelle nous adhérons, guère plus...
Le conseil est nettement moins prolixe et même ne publie aucun document concernant la R.D. 178 ou l'état  des premiers arbitrages concernant le P.L.U., ce qui intéresserait au moins, autant, nombre d'habitants de la commune.
Au fait, le nouveau projet de la R.D. 178 ne provoque plus aucun mouvement alors qu'avant 2001, on aurait embastillé le maire si la commune avait eu une forteresse (Souvenez vous: des enfants avec des pancartes "M. le maire veut détruire ma maison" !)
Et pourtant, ce projet ne satisfait pas tout le monde. Omerta, omerta !